Oralus christ falin publishers books by oape editions de la rasee haiti

[FR] Entretien avec Oralus Christ-Falin, promoteur des éditions de la Rosée - Haïti - par Ricot Marc Sony

Écrivain, poète, Oralus Christ-Falin est professeur de lettres et de Philosophie et actuel directeur des éditions de la Rosée. Entretien avec notre correspondant à Haïti.

Pouvez-vous nous raconter la genèse des éditions de la rosée ?

Fondées en mars 2018, les éditions de la Rosée ont été imaginées par un groupe de jeunes écrivains, dont Christ-Falin ORALUS pour créer une nouvelle plateforme de publication dans le domaine de la littérature en Haïti. C’est aussi un espace dédié aux jeunes travailleurs de la plume qui souhaitent se lancer dans la littérature.

L’attribution du nom « de la Rosée » est un hommage à l’œuvre magistrale de Jacques Roumain symbolisant la solidarité et l’amour du travail. C’est pourquoi on se donne la grande mission de décentraliser le marché de l’édition en allant à la rencontre des jeunes écoliers, étudiants et professionnels partout en Haïti, afin de leur offrir une piste littéraire abordable.


Comment devient-on éditeur en Haïti ? Quel parcours du profil commun ?

Devenir Éditeur en Haïti n’est pas chose facile. À vrai dire, ce n’est pas un travail de tout repos. C’est un marché plutôt hostile surtout pour des jeunes qui n’ont pas de gros moyens financiers pour enrôler les auteurs confirmés. Donc devenir éditeur en Haïti, c’est avant tout manifester une grande passion pour le livre et un désir d’être utile, de rendre service aux auteurs.


Quelle est l’utilité de l’édition de la rosée pour la jeunesse montante qui plaint toujours de la rareté des maisons d’édition ?

D’entrée de jeu, je dirais les Éditions de la Rosée sont une plateforme de publications destinées aux jeunes travailleurs de la plume et notre localisation géographique aux Gonaïves est en quelque sorte une volonté de créer plus de proximité avec les auteurs. Compte tenu du manque de maisons d’édition destinées à cet effet dans le pays. Le but est d’accompagner les auteurs tout au long du processus de création du livre jusqu’à sa sortie, et même au-delà.

L’édition va publier une collection de dix livres, cette collection porte le nom de l’écrivain Jacques Roumain pourquoi le nom de Jacques Roumain que la collection porte ?

Déjà, les Éditions de la Rosée comme son nom l’indique est un hommage à « Gouverneurs de la Rosée », principal ouvrage de Jacques Roumain. En ce sens, « la collection jacques Roumain » est dans la même lignée en hommage à ses idées idéologiques miroitant la solidarité, le travail, la réconciliation et un hommage à la mère terre, etc.

Comment se porte l’industrie livresque et éditoriale locale ?

C’est un marché en développement dont les lecteurs sont en grandes parties des universitaires qui n’ont pas toujours les moyens de se procurer des livres sans oublier le manque d’accompagnement de la part des instances étatiques qui pourraient faciliter l’accessibilité des ouvrages et en même temps la pérennisation de la chaine du livre.

À propos de l’édition numérique ?

Le livre numérique représente une belle perspective d’avenir pour nous. Mise à part certains inconvénients, il va nous permettre d’être ouvert au monde et de réduire le délai de livraison. Cependant, nous nous focalisons sur le livre papier pour pouvoir satisfaire notre marché immédiat. Le reste viendra naturellement.

La politique nationale du livre en Haïti. Quelles observations d’un praticien de l’Édition ?

C’est très difficile de parler de la politique du livre et de la lecture proprement dite en Haïti. C’est un peu paradoxal, quand on pense qu’il y a le ministère de la Culture et la Direction Nationale du Livre (DNL). Mais c’est vrai, bien que la DNL fasse d’énormes efforts, mais cela reste encore insuffisant. Le livre n’est pas subventionné ce qui le rend relativement cher pour les principaux consommateurs des livres majoritairement des élèves et étudiants. Sans oublier le taux d’analphabète Sans oublier le taux d’analphabétisme important dans le Pays. Pour nous éditeur, tout réside en grande partie dans la passion pour le livre. Le désir du partage et surtout donner plus d’opportunité aux jeunes.

Quel projet à venir ?

Publier de nouveaux auteurs. Développer notre chaîne de production et de distribution. Organiser des activités (foire, conférence et causerie) avec nos auteurs et tant d’autres…

 


Propos recueillis par Sony Marc Ricot - Publishers & Books, OAPE. © Droits réservés.

 

©

Publishers & Books Haïti Ricot Marc Sony Oralus Christ-Falin éditions de la Rosée

  • 1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.