Tablet book

[FR] Les opportunités de l'e-book en Afrique - Mayonmoun Zenabou & Romulus Dorval Kuissie

.Dans un contexte où la transition numérique soulève de nombreuses interrogations, il est important de repositionner le débat et ainsi relever un ensemble d’opportunités à saisir.

Culturel : la question culturelle est essentielle. Elle nous pousse à trouver le rapport qui existe entre les cultures africaines, les livres et bien entendu, l’e-book. Notons que l’Afrique dispose près de 2.000 langues parlées aujourd’hui. Son histoire est intensément riche mais faiblement documentée. Son répertoire culturel aussi. Les quelques livres sur la (dé) Colonisation par exemple, coûtent chers et les stocks restent parfois limités. Nous pensons que l’e-book est une occasion de donner vie, une deuxième fois au livre, ainsi qu’à son contenu. Les anciens fonds d’édition doivent revivre et ne plus mourir dans des magasins abandonnés. À propos, plusieurs maisons d’édition, que nous avons visité, sont résolument lancées dans le processus de numérisation des contenus pour leur mise à disposition du public, via des canaux tels que : les sites web, les réseaux sociaux. Les langues locales devraient recruter les nouveaux locuteurs à travers l’avènement de l’e-book. Il faudrait simplement (comme le fait les pays d’Afrique de l’Ouest), éditer toujours plus en langues nationales et y construire autour une bonne communication auprès du public.

Professionnel & technique : plusieurs études montrent les opportunités pour les professions autour du livre. Le numérique offre désormais les services de networking qui apportent un supplément non-négligeable dans la nouvelle manière de manager une entreprise d’édition. La multiplicité des supports de diffusion du livre numérique, offre à l’éditeur une plurielle de possibilités dans le choix du format du livre. Bien plus, des logiciels spécialisés, en open access, permettent de générer gratuitement, des fichiers numériques. Enfin, les producteurs d’appareils de lecture, améliorent leurs gammes proposées au consommateur. Plusieurs sensations (de défilement de la page par exemple) sont développées à l’aide d’algorithmes puissants. Plus spécifiquement, les difficultés liées à la piètre qualité de la bande passante, aux investissements importants dans la téléphonie mobile, et les coûts abordables du téléphone mobile, préparent le chemin pour le prochain marché de l’e-book via le mobile. Nous en sommes convaincus. Aujourd’hui, la navigation dans les e-books est essentiellement interactive car ils sont désormais enrichis par des contenus multimédias et des liens hypertextes.

Économique : le premier constat qui apparaît est que le coût de production (et donc de vente) du livre numérique est réduit par rapport à sa version imprimée. Il est donc une alternative sérieuse et une complémentarité au livre imprimé, et résous par-là la question de la rentabilité. L’autre opportunité notoire offerte par le numérique, est l’élargissement constant de la taille du marché. La planète étant un petit village grâce à la connectivité des réseaux d’internet, l’éditeur peut profiter de cela pour conquérir d’autres nouveaux lecteurs. La question financière tient compte du pouvoir d’achat du consommateur moyen. À propos, plusieurs experts envisagent l’impression à la demande comme une solution à moyens termes sur le continent. Le gain et le chiffre d’affaire seront augmentés à la condition que les éditeurs et les autres professionnels du livre puissent se saisir efficacement du numérique en y apportant du contenu original : un contenu local.

Bien plus, les modèles de paiement doivent être constitués spécialement pour se secteur, afin de l’encadrer efficacement. Le mobile money (paiement par téléphone portable) est aujourd’hui installé dans les habitudes des Africains. Les chiffres disponibles chez les opérateurs confirment cette évolution régulière de l’usage de ce moyen de paiement. Des livres pourront être lus par exemple via des applications mobiles ou des plateformes adaptées. Comment réussir à y construire tout autour, une réelle industrie, qui s’adaptera parfaitement aux attentes des consommateurs ? Là est la principale interrogation que les professionnels devraient tenter de résoudre lors d’échanges régionaux ou internationaux.

Néanmoins, pour les acteurs sur le terrain, la transition est déjà en marche : interrogé par un de nos reporters, Vincent de Paul  Lele, responsable littéraire aux éditions Clé (Yaoundé), mise sur une complémentarité entre les deux systèmes numérique et traditionnel.
« De manière pratique, nous continuons d’éditer des livres en format papier mais au même moment  nous avons développé avec un partenaire qui assure la partie technique et la partie commerciale des éditions numériques qui sont  disponibles sur la toile et qui peuvent être consultables et achetables en ligne de par le monde. Pour moi, parler de transition c’est aller vite en besogne.»

 

 

Publishers & Books Opportunités de l'e-book en Afrique Mayonmoun Zenabou Romulus Dorval Kuissie july 2018

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !